Caméras IP :

Une caméra IP ou caméra réseau est une caméra de surveillance utilisant le Protocole Internet pour transmettre des images et des signaux de commande via une liaison Ethernet. Les caméras IP sont reliées à un enregistreur vidéo numérique (DVR) ou un enregistreur vidéo en réseau (NVR) pour former un système de surveillance vidéo.

L‘avantage des caméras IP est qu’elles permettent aux propriétaires de consulter leurs caméras depuis n’importe quelle connexion internet via un ordinateur ou un smartphone.

Caméras Fishe-Eye :

La Surveillance à 360°

La caméra fisheye apporte une vidéosurveillance couvrant une zone plus grande qu’une caméra normale. Vous pourrez ainsi, en la fixant à un mur (ou au plafond !), filmer l’intégralité d’une pièce.

L’avantage de cette technologie, est économique, puisque idéalement placée elle peut remplir le rôle de 4 caméras.

Dôme PTZ :

PTZ désigne une caméra motorisée, contrôlée à distance qui peut exécuter des rotations dans le sens vertical (PANoramique) et horizontal (TILT). Son ZOOm peut aussi être commandé pour faire varier la focale et obtenir des plans larges ou serrés.

Avantages du PTZ :

  • Grand champ de vision : selon son positionnement, elle peut couvrir un angle de 360°.
  • Autotracking : Presque toutes les caméras PTZ sont équipées d’un dispositif de suivi intégré (autotracking). Cette fonction détecte le mouvement ou suit un sujet. La caméra zoome et traque la personne ou l’objet à mesure qu’il (elle) se déplace.
  • Zoom puissant : La plupart des caméras PTZ sur le marché ont des capacités de détection de 4m pour les modèles de base et jusqu’à 100m pour les modèles les plus coûteux. La capacité de zoom varie de 3X à 36X pour les caméras PTZ les plus sophistiquées.

Visionnage des images et des vidéos :

Vous pouvez regarder vos images depuis un moniteur ou depuis n’importe quel supports : PC, tablette, smartphone etc.. dès l’instant où vous disposer d’une connexion internet.

Vidéoprotection : une réglementation à respecter

Une installation de caméra nécessite un respect particulier des procédures. Les obligations légales sont différentes selon les lieux munis d’un dispositif de vidéoprotection. Doit être déclarée à la CNIL, toute caméra filmant un lieu non-ouvert au public (entrepôt, stock…) tandis que toute installation de caméras dans un lieu ouvert au public (entrée de magasin, caisse…) doit être enregistrée auprès de la préfecture. Le personnel doit, bien entendu, être informé avant la pose des caméras.